Guide de voyage au Koweït - Voyage Privé

Nos offres

Voyagez vers le Koweït

Pays du Moyen-Orient, le Koweït possède une superficie d’un peu plus de 17 800 km². Il a des frontières communes avec l’Irak au nord et avec l’Arabie Saoudite au sud. Sa capitale est Koweït City. Celle-ci illustre la richesse du pays avec ses grands buildings et tout le luxe qui y règne. Elle vous offre un décor sublime avec le mariage entre la modernité et la culture musulmane. D’autre part, le Koweït est majoritairement composé de désert plat. Les dunes y sont très rares. D’ailleurs, son plus haut sommet a une hauteur de 300 m environ. Une autre particularité de ce pays ? Il ne possède aucun point d’eau naturel (cours d’eau, rivière…). De nombreux monuments historiques et merveilleux sites à visiter sont disponibles sur place. Nous vous proposons de les découvrir dans les quelques lignes qui suivent.

Le top 10 des choses à voir sur place

La tour de la libération

Il s’agit d’une tour d’environ 372 mètres de haut se trouvant à Koweït City. Sa construction a commencé en août 1990 et s’est achevée en 1991. La tour de la libération abrite de nombreuses stations radio et entreprises de télécommunications. Son nom devait d’ailleurs être Kuwait Telecommunications Tower à l’origine. Ce monument constitue également un point de vue d’où vous pouvez avoir un magnifique aperçu de toute la ville sur un angle de 360 °. Vous y trouverez également un restaurant.

La Grande Mosquée

La Grande Mosquée de Koweït se trouve dans la capitale. C’est le principal lieu de culte des sunnites. Le bâtiment est vaste et la salle de prière peut accueillir plusieurs milliers de personnes. Il dispose également d’un parking de 5 étages qui peut recevoir aux alentours de 600 voitures. Pour découvrir son intérieur somptueux, il suffit de s’y présenter. Les portes sont ouvertes à 9 h et la visite guidée est gratuite, peu importe votre religion. Vous pouvez aussi prendre autant de photos de que vous le souhaitez.

Bait Ghaith Bin-Abdullah

Vous êtes curieux de savoir comment étaient les maisons de la population du Koweït dans les années 30 ? Visitez le Bait Ghaith Bin-Abdullah qui se trouve à Sharq, à proximité du musée d’art moderne, où vous pouvez faire un petit tour ensuite. Le bâtiment a subi quelques rénovations et constitue aujourd’hui un exemple de l’architecture koweïtienne des anciennes époques. Certains éléments issus de la construction initiale ont été conservés, notamment le plafond, les portes et les poutres en bois ainsi que les murs en roches marines.

Le musée maritime

Le musée maritime de Koweït a vu le jour en 2010. Vous y trouverez l’histoire du pays à l’époque où le commerce et la pêche étaient encore les principales activités économiques du peuple, c’est-à-dire vers 1930. Les pièces exposées tournent généralement autour du domaine maritime et présentent toutes des légendes en arabe et en anglais. La visite du musée est entièrement gratuite et les photos sont autorisées.

Jahra

Jahra est une petite ville se trouvant à environ 30 km à l’ouest de Koweït City. Elle fut construite dans le désert, à proximité d’une oasis. Les terres sont particulièrement fertiles et aujourd’hui, elle assure même l’approvisionnement en produits agricoles du pays. Vous pouvez y visiter le Fort Rouge. Il s’agit d’un monument historique dont l’importance fut capitale durant la bataille de Jahra en 1920. Les troupes de l’invasion saoudienne ont perdu contre le Koweït.

Le port de pêche

En visitant le port de pêche du Koweït, vous découvrirez les nombreux bateaux de pêche (boutres, navires traditionnels ou encore dhows) utilisés par la population depuis des années. Leurs designs sont restés inchangés malgré le développement du pays. Vous trouverez Fateh El-khair près du centre scientifique Al-Ard. Il s’agit de l’un des plus grands et anciens Dhows du pays. Le peuple s’en sert surtout pour la pêche aux huîtres (pour leurs perles).

Les fermes de chameaux

Il est très rare, voire même impossible, de trouver des chameaux en Europe. C’est la raison pour laquelle la visite de fermes de chameaux est incontournable si vous passez au Koweït. Dans ce genre d’endroit, vous pouvez les approcher, leur donner à manger et monter sur leur dos, pas comme dans les zoos. Pour cela, nous vous conseillons surtout Al Kabd, qui se trouve à environ 45 km au sud-ouest de Koweït City.

Le marché Souk Al Mubarakeya

Le marché de Souk Al Mubarakeya existait bien avant la découverte du pétrole. Il date de plus de 200 ans. Il a bien sûr dû subir quelques rénovations à cause des dégâts suite à l’invasion irakienne comme beaucoup d’autres sites du pays. Des carreaux de briques ont par exemple pris la place des sols en bétons. Des produits comestibles (bonbon, épices, fruits et légumes, viandes), de beauté (parfums artisanaux) et des bijoux sont vendus dans ce marché. Achetez-y vos souvenirs ! Vous pouvez également visiter gratuitement 2 petits musées : la première pharmacie du Koweït et Sheikh Mubarak Kiosk.

Les plages et les côtes

Si vous cherchez un peu de tranquillité ou souhaitez vous baigner dans la mer, il y a aussi de très belles plages au Koweït. Vous pouvez par exemple aller à Marina Beach, Shwaikh Beach ou encore Messilah Beach. Vous pouvez également vous adonner à diverses activités nautiques. Toutefois, nous vous conseillons de vous renseigner avant de vous lancer car certaines zones sont minées.

L’île de Falaika

L’île de Falaika est l’un des rares sites intéressants en dehors de Koweït City. Elle se situe à environ une heure de bateau de la capitale. Vous y trouverez des épaves de l’invasion irakienne comme des bâtiments en ruine ou des tanks qui ne marchent plus. Un village traditionnel y a aussi été reconstruit. Toutefois, aucune des habitations n’est occupée. Il s’agit juste d’une représentation. Vous pouvez prendre autant de photos que vous le souhaitez. Si vous choisissez de visiter cette île, il faut absolument que vous admiriez le soleil qui se couche sur les buildings et grandes tours de Koweit City.

Quand partir au Koweït ?

KUWAIT CITY WEATHER

Le Koweït a un climat désertique sec. L’été y est très chaud, entre juin et septembre. La température atteint parfois un pic de 50 °C entre les mois de juin et août. L’hiver, quant à elle, commence à s’installer en novembre pour se terminer en février. Durant cette période, les averses et les fortes pluies sont fréquentes. Il arrive que ces dernières entraînent des dommages importants sur la voie routière et les habitations. La température minimale est de 5 °C, entre décembre et janvier.
Les meilleurs moments pour programmer vos voyages au Koweït sont ainsi autour des mois de mars et de novembre. La chaleur est plus douce et vous pouvez profiter entièrement de votre séjour. Toutefois, nous vous recommandons de vous préparer aux tempêtes de sables et de poussières.

Comment y aller ?

Généralement, il faut prendre un avion pour aller au Koweït. Selon la compagnie aérienne ainsi que votre budget, vous avez le choix entre les vols avec et sans escale. Les vols directs depuis Paris durent aux alentours de 6 h 45 m ou 7 h tandis que ceux avec escale mettent environ 8 h 45 mn pour arriver à destination.
Les papiers nécessaires sont les billets d’avion aller-retour, un passeport valide et un visa. Tous les ressortissants des pays de l’Union Européenne, de Suisse ou encore du Vatican ont droit à un visa sur place. Par contre, les personnes venant de l’Éthiopie et de l’Israël n’ont pas le droit d’entrer sur le territoire koweïtien.

Les pratiques et cultures locales

Au Koweït, les enfants apprennent dès leur plus jeune âge à respecter les personnes âgées et leur obéir. Il revient à l’homme de se charger de l’aspect financier dans le foyer. La femme s’occupe des enfants et assure l’entretien de la maison. Toutefois, la culture moderne commence à se faire peu à peu une place dans la communauté ces dernières années. Il est donc maintenant fréquent de trouver des Koweïtiennes qui travaillent.
Par ailleurs, l’exhibition de la relation amoureuse est interdite au Koweït. Même les personnes mariées n’ont pas le droit de se tenir la main dans la rue. Enfin, la population locale est très accueillante.

Nos conseils pratiques pour Koweït

Quelle monnaie utiliser ?

Le dinar est la monnaie officielle au Koweït. Il vaut aux alentours de 3 €. Les billets de ½ ou ¼ sont donc généralement utilisés. Nous vous conseillons d’opter pour les néobanques pour les retraits d’argent. Les frais bancaires et de change sont très bas.

Quel décalage horaire ?

Le Koweït est sur le même fuseau horaire que l’Iran, c’est-à-dire UTC +3. Le levé du soleil se produit généralement vers 6 h 30 mn du matin et le coucher vers 17 h 30 mn. Nous tenons à noter que beaucoup d’établissements sont fermés entre 13 et 16 h dans ce pays.

Quelle langue est parlée au Koweït ?

La langue officielle du Koweït est l’Arabe. Toutefois, l’anglais est aussi pratiqué étant donné que la majorité de l’économie du pays se base sur la production de pétrole.

Comment se déplacer au Koweït ?

Vous pouvez louer une voiture dès votre arrivée à l’aéroport pour assurer votre déplacement durant votre séjour au Koweït. Vous pouvez aussi prendre un taxi ou un bus en toute sécurité.

Combien de temps rester ?

Le Koweït est un petit pays. Il fait juste 170 km du nord au sud. Vous pouvez terminer votre visite en 2 ou 3 jours. Un budget de 108 € par jour par personne environ est généralement suffisant. Cependant, c’est tout de même juste.

Informations pratiques supplémentaires

Il faut respecter la culture musulmane lorsque vous voyagez au Koweït. Les shorts, les jupes courtes et les décolletés sont interdits.
Ne vous séparez jamais de votre bouteille d’eau durant vos déplacements. Il fait très chaud. Dans la mesure du possible, nous vous conseillons d’opter pour l’eau embouteillée car celle du robinet n’est parfois pas potable.
Enfin, vous pouvez aussi en profiter pour acheter des appareils électroniques détaxés lorsque vous êtes dans le pays.

  1. Voyage Privé
  2. Voyages de luxe
  3. Voyagez vers le Koweït