Guide de voyage au Timor oriental - Voyage Privé

Voyage au Timor oriental : l'Asie hors des sentiers battus

Ancienne province indonésienne appartenant aux îles de la Sonde, le Timor oriental est une nouvelle destination exotique où vous aurez à cœur d’éveiller votre âme d’aventurier. Paisible et fascinant, ce petit pays d’Asie est partagé entre ses côtes parsemées de plages idylliques et ses terres luxuriantes et montagneuses. Au cœur de ces paysages de rêve, les grandes villes comme les pittoresques villages ont préservé un mode de vie paisible, marquée par des coutumes vivantes. Les vêtements traditionnels sont encore communément portés et les travaux des champs se font comme aux siècles passés. Suivez notre guide pour un voyage magique dans cette destination encore méconnue du public et qui promet une escapade totalement dépaysante.

Le top 8 des choses à voir et à faire au Timor oriental

1. Se prélasser sur les plages préservées de l’île de Jaco

Petite île appartenant au parc National Nino Konis Santana, ancrée à la pointe orientale de l’île, Jaco vous fascinera par la beauté sauvage de ses plages de sable fin. Encadrées par des montagnes verdoyantes et une mer cristalline aux multiples nuances de turquoise, les étendues sablonneuses sont de véritables havres paradisiaques. Les voyageurs qui souhaitent éveiller leur âme de Robinson Crusoé seront comblés. Seuls quelques pêcheurs avec leurs barques traditionnels viennent parfois rompre le calme. Oubliez le temps qui s’égrène et ressourcez-vous dans un décor tropical authentique.

2. Faire de la plongée sur l’île d’Atauro

À une vingtaine de kilomètres au large de la capitale Dili, Atauro est une île idyllique qui fera le bonheur des passionnés de plongée sous-marine. Longtemps isolé, ce petit bout de terre a conservé son impressionnant patrimoine naturel à l’intérieur des terres et au large. Les récifs coralliens sont hauts en couleur et cachent une faune tout aussi bariolée. Au retour des séances de plongée, vous pourrez vous rendre dans un village pour écouter les chants traditionnels.

3. Faire le marché à Dili

Lors de votre passage dans la capitale du Timor oriental, marquez une halte dans le marché d’art et d’artisanat. Tout le savoir-faire traditionnel de la population locale s’y exprime. Vous y découvrirez des sculptures en bois, des tapis et des étoffes tissés à la main ainsi qu’une grande variété de bijoux multicolores. Vous pourrez également trouver des instruments de musique, des poteries et des paniers fabriqués en fibre locale.

4. Partir en randonnée à vélo dans les contrées montagneuses

Le Timor oriental est une terre volcanique. Les montagnes qui dominent le paysage sont serpentées de petites routes qui desservent les villages. De plus, la circulation des voitures est peu dense dès que l’on sort de la capitale et vous garantit ainsi une expédition agréable. Parmi les plus beaux hameaux, Leublora et Balla Galhos comptent des haltes construites au contact de la nature. À ces moments privilégiés, n’hésitez pas à partager un petit café avec la population locale.

5. Partir à la pêche avec les habitants

Au Timor oriental, point d’embarcations ultramodernes pour la pêche au gros. Sur place, la meilleure expérience est de partir au large à bord d’un petit bateau traditionnel. Apprenez à découvrir les coins les plus poissonneux. La méthode de pêche est également soucieuse de l’environnement puisqu’elle préserve la qualité des coraux. Bercé par les vagues, vous retrouverez un rythme de vie loin du stress et de l’agitation.

6. Observer les dauphins et les baleines

La nature préservée est une opportunité à saisir pour partir à la découverte des dauphins. Au fil des saisons, différentes espèces de mammifères marins transitent de l’océan Indien vers le Pacifique en profitant pour nager et se nourrir au large de l’île. Les scientifiques s’accordent à dire que le nombre de ces majestueux animaux est exceptionnel. Votre voyage au Timor oriental est alors une invitation à la communion avec cet environnement paradisiaque.

7. Partir en randonnée dans les rizières

Une escapade à travers les rizières du Timor oriental est un véritable voyage dans le temps. En terrasse ou en plaine, ces étendues champêtres sont encore cultivées de manière traditionnelle. Selon les saisons, vous apprendrez les gestes qui ont traversé les siècles. Après avoir arpenté les champs, dégustez l’une des spécialités nationales, comme le nasi goreng.

8. Observer les oiseaux

Plus de 200 espèces d’oiseaux sont répertoriés à travers le Timor oriental. On y compte notamment plusieurs espèces de pigeons, comme le pigeon vert du Timor ou encore le pigeon impérial. Une vingtaine d’autres oiseaux endémiques volent dans le ciel de cette destination asiatique. Si vous vous passionnez d’ornithologie, n’oubliez pas votre lunette d’observation.

Quand partir pour un voyage au Timor oriental ?

Avec son climat tropical, le Timor oriental est ensoleillé tout au long de l’année. La période idéale pour visiter l’île va d’avril à novembre. Entre décembre et mars, le temps est pluvieux, mais si vous ne craignez pas la pluie, la nature qui reverdit offre à cette époque de l’année un spectacle saisissant.

Comment venir au Timor oriental ?

Pour un séjour au Timor oriental, il faut prendre l’avion. Le vol comporte une ou plusieurs escales en fonction de la compagnie aérienne. Prévoyez des occupations pour la durée du voyage et pour les escales.

Quel hôtel choisir lors d’un voyage au Timor oriental ?

Si les grands hôtels sont encore rares au Timor oriental, Voyage Privé vous propose une sélection d’établissements confortables, pittoresques et parfaitement intégrés à leur décor naturel. Nos offres exclusives vous feront profiter jusqu’à – 70 %.

La culture au Timor oriental

La culture timoraise se manifeste par ses danses et ses chants traditionnels. Pour les fêtes populaires comme le Jour de l’an ou la Fête de l’Indépendance célébrée le 20 mai, les habitants revêtent leurs habits traditionnels colorés. La période de récolte est également célébrée dans le pays.

Les pratiques et coutumes locales

Peuple souriant, les Timorais ont le sens de l’hospitalité profondément ancrée dans leurs traditions. Il n’est pas rare que l’on vienne vous saluer, notamment lorsque vous êtes en dehors de la capitale. Comme les visiteurs ne sont pas encore nombreux, le contact se noue tout naturellement.

La carte du Timor oriental

Nos conseils pratiques pour le Timor oriental

Que ramener du Timor oriental ?

Dans les villes comme dans les villages, vous trouverez une grande variété de produits artisanaux confectionnés avec les matériaux locaux. Vous pourrez même admirer les artisans à l’œuvre dans la conception de leurs paniers, colliers, vases et autres sculptures. En plus des objets au charme rustique que vous pourrez acheter, les souvenirs resteront à jamais gravés.

Quelle monnaie utiliser au Timor oriental ?

Nation tout récemment fondée, le Timor oriental n’a pas encore battu sa monnaie nationale. C’est donc le dollar américain qui a cours dans tout le pays. Les cartes bancaires sont encore peu utilisées. Il est donc préférable d’avoir de l’espèce sur soi pour les différentes transactions.

Quel décalage horaire ?

En hiver, il faut ajouter huit heures à la montre lorsqu’on voyage au Timor oriental. Durant la saison estivale, le décalage horaire est de + 7 heures.

Quelle langue est parlée au Timor oriental ?

Le tétoum et le portugais sont les langues communément parlées au Timor oriental. Des langues papoues ainsi que l’indonésien sont également en usage dans plusieurs groupes de l’île.

Comment se déplacer au Timor oriental ?

Pour une totale liberté de mouvement, la location de voiture est le meilleur moyen de se déplacer à travers le pays. De préférence, choisissez un véhicule avec chauffeur, car la qualité des routes n’est pas uniforme. Certaines portions nécessitent un véhicule tout-terrain. En ville, vous pourrez vous déplacer en taxi. Le prix de la course est à négocier avant d’embarquer à bord du véhicule.

Les bus timorais sont peints de couleurs vives et desservent les principales villes du pays. Sur l’île d’Atauro, des tuk-tuks sont disponibles. Pour vous rendre sur les îles aux alentours, un ferry est amarré au port de Dili. Des bateaux privés opèrent également sur les différentes lignes.

Que mettre dans sa valise pour ses vacances au Timor oriental ?

TIMOR-LESTE WEATHER

Il fait chaud dans cette partie de l’Asie. Pour votre voyage au Timor oriental, prévoyez des vêtements légers et un chapeau qui couvre le cou. La crème solaire est également indispensable pour se prémunir des coups de soleil. Lors des randonnées en montagne, de bonnes chaussures sont nécessaires, car les pistes sont parfois rocailleuses et glissantes.

Combien de temps rester ?

Une semaine au moins est conseillée pour un voyage au Timor oriental à la fois enrichissant et reposant. Si vous comptez multiplier les activités et les randonnées, prévoyez un séjour de 10 à 15 jours. Ce petit paradis tropical se vit sans précipitation.

La gastronomie sur place

La gastronomie timoraise est typique de l’Asie du Sud-Est. Au quotidien, on y déguste le riz frit appelé nasi goreng ou les nouilles frites, le mie goreng. Le poulet au lait de coco et aux épices est également une recette à goûter absolument. Durant les fêtes, la viande de mouton est plébiscitée.

Activités en famille, pour ado, enfants, bébé

Le Timor oriental est encore une destination hors des sentiers battus, mais les familles sauront s’y plaire. Sur les plages, la baignade est une activité incontournable, tout comme le snorkeling qui permet de contempler les poissons multicolores sans les contraintes de la bouteille. Pour les randonnées, privilégiez les circuits courts dans les plaines.

Comment voyager au Timor oriental avec son animal de compagnie ?

Tous les animaux de compagnie qui entrent sur le territoire timorais doivent présenter un carnet de vaccination à jour qui inclut la rage. L’animal doit également disposer d’un passeport avec toutes les informations utiles, comme son nom, l’adresse des propriétaires et le contact.

Timor oriental : Quel budget prévoir ?

Pour un séjour au Timor oriental, il faut prévoir un budget quotidien entre 15 euros et 25 euros pour les repas. Il faut également compter autant pour le transport si vous vous déplacez en taxi. Pour l’achat de l’eau en bouteille, prévoyez environ cinquante centimes d’euros la bouteille.

Environnement

L’environnement du Timor oriental est en bonne partie préservé, notamment le long des côtes. Le pays compte un parc national, à savoir celui de Nino Konis Santana qui englobe à la fois une montagne forestière et une étendue marine. C’est l’un des derniers endroits où vous pourrez observer le cacatoès soufré.

Informations pratiques supplémentaires

La prise électrique en usage au Timor oriental est identique à la France. Il en est de même pour la tension électrique qui est de 220 volts. Vous n’aurez donc pas besoin de transformateur ni adaptateur.

  1. Voyage Privé
  2. Voyages de luxe
  3. Voyage au Timor oriental : l'Asie hors des sentiers battus